Livraisons durant la crise sanitaire

Publié le 24/03/2020

Envies d'Alsace toujours là

La crise du virus Covid-19

La crise sanitaire que nous sommes tous en train de subir nous montre combien la nature est fragile. J'ai dit nature car il ne faut pas l'oublier, l'humanité fait parti de la nature et par la force des choses, en est devenu l'un des éléments clés pour le meilleur et pour le pire. C'est l'homme qui a imposé au fil des ans son droit de vie ou de mort sur l'ensemble du "système" nature

Mais voilà, parfois une partie de la nature a des soubresauts, avec des tempêtes, des tremblements de terre, un climat plus que perturbé, etc. Et aujourd'hui c'est un virus qui vient jouer les troubles fêtes dans notre "belle organisation" humaine.

 Aujourd'hui le 24 Mars 2020, nous sommes encore loin d'en avoir fini avec cette vilaine petite bête mais on va en venir à bout ,petit à petit ,mais pas sans énormes efforts pour beaucoup ni sans larmes pour beaucoup trop. Je pense avant tout à toutes les personnes qui sont en train de succomber, à leurs proches et également à toutes les personnes qui les soignent et les aident. Mais je pense aussi, malgré toutes les polémiques sous jacentes et à venir, à toutes celles et ceux qui, d'une manière ou d'une autre par leur travail, de manière publique ou privée essayent de continuer à faire tourner notre monde qui tangue déjà depuis plusieurs années.

Et après cette crise sanitaire il va falloir s'attendre à d'autres crises de tout genre, mais j'espère que l'on aura appris un peu, collectivement, à voir l'avenir un peu différemment, peut être plus simplement, en se recentrant sur des valeurs solides comme la santé commune de la nature et donc de nous aussi. 

Les Abeilles continuent à vivre

Mon mari Théo continue pour sa part à s'occuper de ses abeilles qui, elles aussi sont restées confinées tout l'hiver. Elles essayent aujourd'hui de développer leurs colonies malgré un vent froid  Nord-Est dans notre région d'Alsace.

La saison 2019 avait déjà commencé avec une météo du même genre et il avait gelé malheureusement jusqu'au mois de Mai puis fait beaucoup trop chaud de fin Juin à fin Août. Au résultat des abeilles portées à bout de bras et des récoltes très médiocres. On espère que ce scénario climatique ne va pas se reproduire et l'on reste bien sûr optimistes. 

Les déplacements en ce moment , comme pour tout le monde, ne sont pas simples et limités au strict nécessaire de survie de nos ruches et de notre petite exploitation.

Le point positif : l'air est moins pollué et ça c'est bon pour tout le monde !

Livraisons en cette période de crise sanitaire

Nous ne faisons plus de marchés, ni salons, ni foires et notre partenaire Mondial Relay ne fonctionne plus pour l'instant.

Par contre, notre partenaire la Poste continue d'assurer son service de courriers et de livraison colis en Colissimo (jusqu'à nouvel ordre). 

Nous acceptons donc toujours les commandes par Internet et pouvons vous les expédier via Colissimo , en remerciant fortement les agents de la poste pour leur dévouement, avec un grand merci tout spécial à notre facteur local qui récupère depuis quelques jours nos colis lors de sa tournée.

Nous pouvons également vous proposer nos miels et autres produits présents sur le site (dans la limite de nos stocks disponibles) directement depuis chez nous à la maison à Breitenau, si vous prenez rendez vous au préalable par téléphone. Nous vous demandons par contre dans ce cas de respecter toutes les règles de déplacement valables le jour même, ainsi que les règles d'hygiène chez nous (on vous dépose les colis sur le palier). 

N'hésitez pas à nous solliciter en cas de besoin, nous essayerons de faire au mieux en respectant toutes les règles imposées.

Nous vous souhaitons à tous de passer cette crise au mieux et en priorité comme disait Théophile, le Grand-Père de mon mari, en patois roman : "permé lè santai, lô reste r'tendré tôjô" (premier la santé, le reste suffira toujours) !

Frédérique & Théo

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération. Vente interdite aux mineurs.